• Nathalie Catelain

A vos agendas : Renégocier ses contrats de Mutuelle et Prévoyance




De quoi s’agit-il ?



Le contrat de mutuelle : couverture santé collective co-financée par l’entreprise et les salariés afin de compléter les remboursements de frais de santé de la sécurité sociale.




Le contrat de Prévoyance : couverture collective destinée à améliorer la protection du salarié dans les cas suivants :


- Arrêt de travail pour maladie, accident du travail ou maladie professionnelle, en complément de la sécurité sociale et au-delà des obligations conventionnelles,

- Invalidité afin de lui compléter la rente versée par la sécurité sociale,

- Décès du salarié, afin d’aider sa famille, voire prévoir l’éducation de ses enfants.


Compte tenu des évolutions tarifaires et légales notamment sur le remboursement des soins et médicaments, de l’allongement de la durée de vie, y compris professionnelle, les garanties offertes par ce type de contrat apparaissent comme de vrais compléments de salaire au yeux des salariés.


Les obligations légales depuis 2016 :


Depuis le 1er janvier 2016, une couverture santé collective est obligatoirement mise en place au sein des entreprises, avec un socle de garanties minimal et une participation de l’entreprise à hauteur d’au moins 50% des cotisations de ce contrat de base.




La mise en place d’un contrat de prévoyance reste quand à elle facultative , sauf en ce qui concerne la garantie décès des salariés cadres, légalement rendue obligatoire. Cependant, de nombreux accords de branches rendent obligatoires de tels contrats.


Toutes les entreprises ont donc aujourd’hui leurs contrats de mutuelle, assorti pour bon nombre d’entre elles, de contrats de prévoyance collective avec de nombreuses variantes concernant les garanties, les financements et le mode de mise en place....



Cependant, comment faire de cette obligation légale un atout pour fidéliser vos salariés,

faciliter vos recrutement,

mais aussi, réduire vos coûts d’absentéisme directs ( coût du salaire du salarié absent) et indirects ( coût du remplacement, baisse de la productivité, impacts sur l’organisation du travail, …..) ?



Renégociez les coûts de vos contrats, en adapter le contenu aux besoins de votre entreprise et de vos salariés, valoriser vos actions mises en place en faveur de la santé et sécurité de vos salariés, modifiez le mode de mise en place afin d’optimiser les cotisations … différentes possibilités peuvent vous permettre d’améliorer les coûts et les conditions de vos contrats.


Ne tardez plus, il ne vous reste que quelques semaines pour agir, si vous souhaitez revoir vos conditions actuelles vous devez agir dès maintenant afin d’être prêts pour 2022.



N’hésitez pas à venir vers nous, andraste rh peut vous accompagner dans cette démarche.